Premier opéra italien représenté en France en 1646, L’Egisto de Marco Marazzoli et Virgilio Mazzocchi est également considéré comme le tout premier opéra bouffe. Pour le décrouvrir, rendez-vous le 10 février au théâtre Roger Barat d’Herblay à 20 heures.

Inspiré du Décaméron de Boccace et d’abord appelé Chi soffre speri (ou « que celui qui souffre espère), cet opéra met en scène pour la première fois dans l’histoire de l’opéra des personnages hauts en couleurs tirés de la Commedia dell’Arte et des figures de la vie italienne contemporaine.

Création 2011 au Théâtre de l’Apostrophe – Théâtre des Louvrais – Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise dans le cadre de la saison musicale de Royaumont et du Festival Baroque de Pontoise.
 
Direction musicale : Les Paladins / Jérôme Correas
Mise en scène : Jean-Denis Monory
Chorégraphie : Françoise Denieau
Scénographie : Adeline Caron
Lumière : Olivier Oudiou

« L’Egisto » au Théâtre Roger Barat
Le 10 février à 20h
Place de la Halle 95220 Herblay
Tél. : 01 39 97 40 30
Tarif : De 26 € à 12 €