BRUNCH PÉRIPHÉRIQUE
2 spectacles + 1 brunch

>Périphérique Arts mêlés 8è


LANG

Kat Válastur
Et en plus, elles tournent… Ces deux danseuses se confrontent au temps sous la direction de la chorégraphe Kat Válastur. Figures jumelles, les deux protagonistes de cette ronde à l’infini perfectionnent le geste jusqu’à en décortiquer la moindre attitude aussi infime soit elle. Elles questionnent le sens de la danse comme élan de vie, inéluctablement enlacées dans une même impulsion en s’inspirant de la forme spiralée de l’ADN.
Sous l’unique lumière d’un projecteur, elles emmènent le spectateur avec elles dans un tourbillon, allant crescendo jusqu’à l’épuisement. Un véritable défi au temps, reproduction d’un monde en quête constante de la performance et de la perfection… jusqu’à sa perte ?
——————————————————————
Distribution
Création adlibdances • conception et chorégraphie Kat Valastur • interprétation Laura Lozza, Kat Valastur • conseil en dramaturgie Guy Cools • dramaturgie Nikos Flessas, Marialena Mamareli • costumes Benjamin Klunker • lumières Nysos Vasipoulos • technicien lumière Apostolos Strantzalis • musique originale Antonis Anissegos • musicien live Matthias Grübel

 

LA MORT D’ADAM
Jean Lambert-Wild
Jean Lambert-Wild se fait fabuliste pour nous conter ses rêveries de jeunesse sur l’Ile de la Réunion. Rêveries ou réalités ? En tout cas, la poésie du texte et l’imagerie onirique nous transportent dans un monde parallèle, véritable labyrinthe de souvenirs… réels ou imaginaires ?
Le travail – magnifique – de scénographie traduit la complexité et la richesse de la mémoire qui se cherche et puise sa force dans les ressources du théâtre, de la vidéo et de l’illusionnisme. La beauté des images augure une immersion au cœur de l’inconscient, lagune chaotique dont on ne sort pas indemne…

La presse en parle
La Mort d’Adam n’est pas un spectacle comme les autres. D’ailleurs, est-ce vraiment du théâtre ? Plutôt, dirons-nous une expérience de l’ordre du rêve, un peu comme si on plongeait dans les méandres de la mémoire en se recréant intérieurement le film du passé. Une sorte de grand bain dans les souvenirs de l’enfance où les images s’entremêlent, dans un bouillonnement d’écume.
La Provence- juillet 2010

——————————————————————
Distribution
Création Comédie de Caen-Centre dramatique national de Normandie • spectacle de Jean Lambert-Wild, Jean-Luc Therminarias, François Royet, Thierry Collet • avec Bénédicte Debilly, Jeremiah McDonald et la participation du petit Camille • texte, direction, scénographie Jean Lambert-Wild • musique Jean-Luc Therminarias • images François Royet • effets magiques Thierry Collet • lumières Renaud Lagier • costumes Annick Serret • direction technique Claire Seguin • régie générale Gonzag • régie de scène Pierre-Amaury Hervieu • régie son Christophe Farion • programmation musicale Léopold Frey • régie vidéo Frédéric Maire • maquillage Catherine Saint-Sever, Emanuelle Vérani • lumières Renaud Lagier • assistant à la scénographie Thierry Varenne • décors et costumes Ateliers de la Comédie de Caen sous la direction de Benoît Gondouin • toiles peintes Catherine Rankl assistée de Eric Gazille • sculptures Daniel Cendron • peintre décorateur Patrick Dernière • réalisation machinerie Actes 48 • réalisation costumes Antoinette Magny

——————————————————————————–
A L’-Théâtre des Louvrais / Pontoise
• SAMEDI 4 FÉVRIER
20h30 : LA MORT D’ADAM de Jean Lambert-Wild

• DIMANCHE 5 FÉVRIER
11h30 : LANG de Kat Valastur

12h30 : brunch

14h30 : LA MORT D’ADAM de Jean Lambert-Wild

——————————————————————————–

Informations pratiques
• Tarif JOURNÉE BRUNCH PÉRIPHÉRIQUE (2 spectacles + 1 brunch)
Plein tarif 37€ / tarif réduit 31€
• Tarif LANG
Plein tarif 13€ / tarif réduit 10€
• Tarif LA MORT D’ADAM
Plein tarif 24€ / tarif réduit 19€
Réservations au 01 34 20 14 14 – www.lapostrophe.net