A partir de ce mardi et jusqu’au 20 février, les habitants du Val d’Oise sont invités a donner leur avis sur le projet d’aménagement de la liaison routière entre les départementales 47, 317 et 902 au niveau du Thillay et de Villiers-le-Bel. Cet aménagement doit offrir un itinéraire alternatif à la RD47A et au réseau routier du Thillay. Deux réunions publiques sont prévues le 7 février au Thillay et le 15 février à Villiers-le-Bel.

 Cet aménagement consiste en 1,7 km de route nouvelle 2×1 voie et attend un trafic de 13 600 véhicules par jour sur la section ouest et de 9 700 véhicules sur la section est. Il offre un itinéraire alternatif à la RD47A et au réseau routier de la commune du Thillay. Le Conseil général assurera la maîtrise d’ouvrage de ce projet de 16,8 millions d’euros, co-financé par le Département et la Région. Le montant de l’investissement du Conseil général s’élève à 10,5 millions d’euros. Avec le récent aménagement de la RD317 et la suppression de l’échangeur de la Patte d’Oie de Gonesse, l’accès à cette départementale est réduit et la desserte de Gonesse et de sa zone industrielle est moins performante. Avec également de nombreux poids lourds passant par le centre-ville du Thillay, cette liaison de délestage devient de plus en plus nécessaire. D’autant plus avec les perspectives de développement économique du secteur.

En  complétant  et  en  réorganisant  les  itinéraires  routiers  dans  ce secteur à fort enjeu économique, le projet de création d’une voie de liaison entre les trois routes départementales (RD47, RD317, RD902) améliore son accessibilité et lui offre des dessertes performantes au service de son développement. Il répond à trois objectifs :

– Restaurer des fonctions d’échanges avec Gonesse par la RD902, au niveau du diffuseur de Le Thillay (RD317).
– Faciliter les échanges routiers directs entre la RD47 et la RD317 par un contournement Sud de Le Thillay, un itinéraire alternatif à la RD47A et  au  réseau  routier  de  cette  commune  pour  capter  la  circulation de transit.
– Prendre en compte le besoin de dessertes locales pour les futurs équipements publics (cimetière de Gonesse, parc urbain paysager).

Pour bien comprendre les enjeux de ces travaux ainsi que leur incidence sur la vie quotidienne des valdoisiens, une exposition publique est prévue dans les mairies des communes concernées : Le Thillay, Gonesse et Roissy-en-France.

Deux réunions publiques sont également prévues :

Le 7 février à 20h30
salle des fêtes de Le Thillay,
Place du 8 mai 1945

Le 15 février à 19h
salle Jacques Brel de Gonesse
5, rue du Commandant Maurice Fourneau