Alors que le groupe Auchan vient de dévoiler les quatre projets architecturaux pour son centre commercial et de loisirs, Europa City de Gonesse, le Collectif pour le Triangle de Gonesse organise un forum pour s’interroger sur l’intérêt d’une urbanisation de ce site. Le forum intitulé « Faut-il urbaniser le Triangle de Gonesse ? » aura lieu le samedi 11 février de 9h à 13h à la salle Chanteloup à Aulnay-sous-Bois.

 Pour réinterroger l’intérêt de l’urbanisation du Triangle de Gonesse, deux tables rondes sont prévues portant sur l’agriculture et l’aménagement du territoire. Soucieux du débat, le Collectif a invité différentes personnalités locales ou régionales concernées par le projet.

Avec l’aggravation de la crise écologique et socio-économique, les problèmes d’alimentation, d’étalement urbain en Ile-de-France et la « soutenabilité » du développement du « Grand Roissy », qui s’inscrit dans le « Grand Paris », reviennent au premier plan des préoccupations.

C’est avec cette volonté de remettre en question l’intérêt de l’urbanisation que depuis sa création, le Collectif a rencontré des élus locaux, le directeur du projet Europa City, des agriculteurs, mais aussi la plupart des groupes politiques de la majorité et de l’opposition du conseil régional, dans le cadre de la révision du SDRIF.

« Faut-il urbaniser le Triangle de Gonesse ? »
Samedi 11 février de 9h à 13h
Salle Chanteloup, 1 avenue de Nonneville
Aulnay-sous-Bois

Pour obtenir le programme des tables rondes : http://www.cptg.fr

Les associations qui forment le « Collectif pour le Triangle de Gonesse » :

Amis de la Terre Val d’Oise ; Environnement  93 ; Val d’Oise Environnement ; Association de Défense des Habitants de l’Est du Val d’Oise ; Aulnay Environnement ; Bien Vivre au Thillay ; Bien Vivre à Vémars ; CAPADE-Sud-Aulnay ; Ecouen Environnement ; Haut Val d’Oise Ecologie-Persan ; La Vigie d’Ecouen ; Le Blanc Mesnil c’est vous, le Blanc Mesnil pour vous ; Alliance pour la Santé-Arnouville ; Toulemondeilestbio-Arnouville, Sarcelles Environnement, Nouvelles Énergies de Villiers-le-Bel.