"Il y a besoin dans cette circonscription, à l’assemblée nationale, d’un député qui soit le relais de ce que vivent les gens. J’entends être le candidat des espoirs, des attentes, de la colère des habitants d’Argenteuil et Bezons", déclare sur VOtv Dominique Lesparre, le maire (PCF) de Bezons et candidat soutenu par le Front de gauche sur la 5e circonscription. 

 Jean-Luc Mélenchon, "un porte voix de la France qui souffre"
 
Le maire de Bezons juge la campagne de son favori pour la présidentielle  “dynamique”. Il estime que le candidat Mélenchon a “un discours de vérité qui s’appuie sur le vécu des gens (…) C’est un porte voix de la France qui souffre
 
"Il y a besoin de choix véritablement différents. Toutes les recettes appliquées actuellement (austérité, dépenser moins, payer plus de loyer, la baisse des salaires et des retraites), tout ça économiquement n’a aucun sens et n’aura aucune efficacité Les propositions de Jean-Luc Mélenchon tournent le dos à tout ça : il faut arrêter le pouvoir de l’argent"

Législatives : “Argenteuil et Bezons restent des villes de gauche
A la question, la gauche peut elle espérer l’emporter aux législatives, alors qu’elle a perdu trois cantons sur quatre, Dominique Lesparre qui est candidat soutenu par le Front de gauche sur la 5e répond : “Elle n’y arrive pas sur Argenteuil, sur Bezons le canton a été gagné. Il y a des raisons internes à Argenteuil, à regarder par le PS sur les causes de ces défaites. Je suis intimement persuadé qu’Argenteuil et Bezons restent des villes de gauche, sociologiquement et politiquement. C’est pourquoi je m’engage dans cette bataille : pour que cette circonscription revienne à la gauche.

Et le maire PCF de Bezons et conseiller général du Val d’Oise de l’assurer : “On peut créer la surprise (…) Il y a besoin dans cette circonscription, à l’assemblée nationale, d’un député qui soit le relais de ce que vivent les gens. J’entends être le candidat des espoirs, des attentes, de la colère des habitants d’Argenteuil et Bezons. Il n’y aura pas de permanence, ma permanence sera la rue, les cités, les usines, les services publics.”

Bezons se transforme avec l’arrivée du tramway fin 2012
Nous avons travaillé sur un projet de ville qui allie le développement économique, la formation, le logement et la réurbanisation de la ville : 176 logements seront démolis, 500 seront reconstruits. Ce sont aussi des équipements publics, une école, un centre social une maison de la petite enfance, 4000 m2 de commerces et 65000 m2 de bureaux. C’est un projet d’ensemble sur l’entrée de ville et du départemet. Cette transformation s’accompagne de travaux déjà visible et ça va continuer. On a un autre projet : une ZAC sur un futur coeur de ville avec un pôle commercial, on espère aussi un cinéma, un pôle culturel. Et une nouvelle mairie dont on pourrait poser la première pierre au deuxième semestre 2013.

0802 VOtv L’Invité Dominique Lesparre par vonews