On sera présent sur cinq circonscriptions sur dix”, annonce Rachid Adda, secrétaire départemental du MRC. Le parti de Jean-Pierre Chevénement sera présent sur les 2e, 7e, 8e, 9e et 10e circonscription du Val d’Oise.

Ce n’est pas parce que Jean-Pierre Chevénement ne se présente plus à la présidentielle que le MRC sera absent des législatives. “Nous n’étions pas à la présidentielle de 2007 et nous sommes toujours là. Le MRC, c’est une caution républicaine”, lance Rachid Adda qui estime que les sujets de prédilection de Chevénement trouveront un écho dans cette campagne sur fond de crise : “Il faut réformer les institutions européennes et que la croissance et l’emploi soient parmi les priorités de la Banque centrale européenne”.

Rachid Adda annonce que le MRC sera présent dans cinq circonscriptions sur dix. Le secrétaire départemental du MRC se présentera dans la 8e, le Bouffémontois Michel lacoux sur la 7e, l’élue de Gonesse Jocelyne Auster sur la 9e, le candidat sur la 10e n’est pas encore connu. Et sur la 2e circonscription du Val d’Oise, aujourd’hui détenu par l’UMP Axel Poniatowski, le MRC espére créer la surprise avec la candidature du maire de Méry-sur-Oise et ancien député Jean Pierre Pernot. 

Le maire (MRC) de Méry-sur-Oise affrontera au premier tour son 2e adjoint qui a été investi par Europe-Ecologie et soutenu par le PS… un ancien du MRC, Guillaume Vuilletet. “La fédération du MRC n’appellera pas à voter Guillaume Vuilletet s’il est au second tour, prévient Rachid Adda. Parce que je veux savoir pour qui je vote. Il ne faut pas mentir aux électeurs." Au MRC, on n’a toujours pas digéré le passage chez les écolos de son ancien président de groupe à la Région… quelques mois après le 2e tour des régionales.

Interrogé sur les ennuis du maire de Sarcelles, dont les bureaux et maisons ont été perquisitionnés dans le cadre d’une enquête sur le cercle de jeux parisien Wagram, Rachid Adda qui est aussi conseiller municipal d’opposition à Sarcelles répond que “la présomption d’innocence s’applique à tout le monde, aux innocents comme aux coupables (…) il faut laisser faire la justice”. 

VOIR L’INTERVIEW
 

1402 VOtv L’invité Rachid Adda par vonews