C’est donc le maire de Fosses, Pierre Barros, qui portera les couleurs du Front de gauche sur la 9ème circonscription du Val d’Oise. Sa suppléante sera Claudine Flessati, élue de Goussainville. Lors de la conférence de presse qu’ils ont tenue aujourd’hui en présence de Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF, et de Thierry Chiabodo, maire-adjoint de Goussainville, ils ont affirmé leur ambition. « Nous nous présenterons en juin prochain devant les électeurs pour remporter le mandat de député de la 9ème circonscription du Val d’Oise », ont-ils déclaré.
 
 Pierre Barros a souligné la spécificité de sa désignation qui s’est « déroulée de manière naturelle, dans le consensus et le désir de faire équipe ». En effet, ce sont les trois comités locaux du Front de gauche existant sur la circonscription qui ont mis en avant ces candidatures et les ont validées. « Le Front de Gauche est une belle aventure » a souligné le maire de Fosses. « Rassembler des militants engagés dans des formations politiques différentes mais véritablement à gauche, ouvrir la porte à des citoyens engagés mais non encartés pour construire ensemble une autre façon de faire de la politique et construire ensemble la société de demain, voilà une aventure qui mérite d’être vécue ».

Jean-Michel Ruiz a pour sa part insisté sur le lien entre la Présidentielle et les législatives : « Un score à deux chiffres de Mélenchon et tout est jouable sur cette circonscription » estime-t-il. Pierre Barros s’oppose à la situation de l’Est du Val d’Oise qui « ne doit plus être ce territoire sacrifié aux infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires ». « Il y a besoin pour cette circonscription et bien d’autres, à l’Assemblée nationale, de députés qui soient les relais de ce que vivent les gens. J’entends être le candidat des espoirs, des attentes, de la colère de l’Est du Val d’Oise mais aussi de tout le peuple français » a-t-il conclu.