Dans les cinq prochaines années, un professionnel de santé sur trois qui travaille sur Ermont va partir à la retraite. Pour inciter une nouvelle génération de médecins à s’installer sur la ville, la mairie va construire quatre cabinets médicaux. "Nous construisons le cabinet, le logement du médecin et nous allons le chercher", explique Hugues Portelli, sénateur maire (UMP) d’Ermont. 

Au cours de cet entretien, le maire d’Ermont a également évoqué la mise en place de l’Agenda 21 et les programmes immobiliers sur la commune où 1400 logements seront construits autour de la gare d’Ermont-Eaubonne et en centre ville. 

"L’idée est de réquilibrer sociologiquement la ville. Nous allons continuer à réaliser du HLM (Ermont compte 40 % de logements sociaux, ndlr). Nous réalisons aussi de l’accession à la propriété (…) Nous voulons accueillir des habitants de petite couronne et permettre aux séniors qui vendent leur pavillon de rester sur la commune", explique Hugues Portelli, reconnaissant aussi que son objectif est de gagner des "contributeurs fiscaux". Et le maire d’Ermont d’expliquer : "Si vous ne voulez pas augmenter les impôts, il faut augmenter le nombre de contribuables". Aujourd’hui, le budget de fonctionnement de la commune repose à 50 % sur les dotations de l’Etat.

VOIR L’INTERVIEW

2402 VOtv L’Invité Hugues Portelli maire d’Ermont par vonews