Après l’Assemblée nationale, le Sénat a adopté en seconde lecture la proposition de loi sur la législation des armes, portée par le député UMP valdoisien Claude Bodin aux côtés de Bruno Leroux, député PS de Seine-Saint-Denis et Jean-Luc Warsmann, député UMP des Ardennes. Le texte prévoit de nouvelles mesures telles que la réduction du nombre de catégories d’armes ou le renforcement de la lutte contre les trafics.

La nouvelle loi est issue des propositions émises dans le rapport rédigé par Claude Bodin à l’issue de la mission d’information sur la législation sur les armes à feu qui s’est tenue d’octobre 2009 à juin 2010. Elle offre la « liberté pour les chasseurs, les collectionneurs et les sportifs de pratiquer leur loisir préféré dans un cadre législatif plus souple » d’après l’élu.

Le texte prévoit la classification des armes en quatre catégories, contre huit précédemment, en fonction de leur dangerosité réelle. Elle vise également au renforcement de la lutte contre les trafics d’armes ainsi que celui de l’interdiction de l’acquisition et de la détention d’armes pour les personnes condamnées pour crimes ou délits. Idem pour les attroupements armés, l’introduction d’armes dans un établissement scolaire ou encore la vente ou fabrication illégale de produits explosifs dont la lutte est également accrue.

Enfin, une « carte du collectionneur » verra bientôt le jour, le transport des armes pour les personnes autorisées (chasseurs, tireurs sportifs, collectionneurs) va être facilité et la sécurisation des livraisons va être assurée par la modification des règles pour la vente à distance.