Avec l’ouverture cet été par Aéroports de Paris d’une nouvelle salle d’embarquement – le S4 – d’une capacité de près de 8 millions de passagers, la compagnie française renforce sa plate-forme de correspondance face à la concurrence. Pour le voyageur, c’est la promesse d’un plus grand confort avec notamment des restaurants et 26 boutiques.

 Les PDG d’Air France et Aéroport de Paris main dans la main pour annoncer leur nouvelle plateforme de correspondance, le HUB 2012. "Le sort d’ADP et Air France est intimement lié", souligne Alexandre de Juniac, Président de la compagnie nationale qui entend avec ADP "gagner la bataille des grands hubs internationaux" en faisant de Roissy "la plateforme préférée des voyageurs", souligne Pierre Graff, PDG d’ADP.

Cette stratégie est symbolisée par le futur satellite S4, la nouvelle salle d’embarquement du terminal 2E qui doit ouvrir avant les grands départs d’été et qui sera dédiée aux vols long-courriers et aux avions gros porteurs. 

Le S4 va permettre à Air France de concentrer son activité à l’est de l’aéroport, dans les terminaux 2E, 2F et 2 G. A terme, le hub de Roissy sera en mesure d’accueillir près de 42 millions de passagers par an…. contre 34 millions en 2010.

"Le hub, c’est l’outil stratégique essentiel pour le voyage de nos passagers. Il nous faut organiser leur transfert", explique Alexandre de Juniac qui rappelle que "un passager sur deux à Charles de Gaulle est en correspondance". Et Air France vise à terme 60% du trafic passagers de CDG. 

 
Des boutiques et même un musée !

En attendant leur avion, les passagers du S4 profiteront de 6000 m2 de bars, restaurants et commerce.


 Le S4, qui ouvrira pour les vacances d’été, aura une capacité d’accueil de près de 8 millions de passagers. Cette nouvelle salle d’embarquement, d’un coût de 580 millions d’euros, proposera un grand salon d’affaires et un espace de loisirs de 6000 m2 avec bar-restaurants et 26 boutiques. ADP l’a baptisé l’avenue du luxe car "elle ressemblera à l’avenue Montaigne", précise Pierre Graff, PDG d’Aéroports de Paris.
Cerise sur le gâteau, le S4 comprendra aussi un musée dessiné par l’architecte Jean-Michel Villemote avec 200 m2 d’oeuvres d’art issues des collections nationales. Entrée gratuite, s’il vous plaît !… à condition d’avoir vos billets pour monter dans l’avion.

VOIR LE REPORTAGE DE VOtv :

Un nouveau hub pour Air France à Roissy par vonews