Dans un communiqué de presse, le groupe d’opposition au Conseil général,  Val d’Oise Utile et Solidaire (VOUS), réclame l’interdiction des expulsions locatives dans le Val d’ Oise. La formation présidée par Didier Arnal estime qu’il faut en revanche « accentuer le travail d’accompagnement social des locataires en difficultés et le dialogue avec les bailleurs, les CCAS des communes ».

Le maire PS de Taverny, Maurice Boscavert, avait signé un arrêté interdisant les expulsions dans sa commune, à l’instar d’autres villes de l’Hexagone. Le groupe VOUS réclame à son tour des mesures à l’échelle du département. Les élus d’opposition de gauche interpellent ainsi le président du Conseil général, Arnaud Bazin, pour « que tout soit mis en œuvre pour éviter, chaque fois que la mauvaise foi du locataire n’est pas en cause les expulsions, les coupures d’eau, d’électricité et de gaz ainsi que les saisies immobilières ».

A la place, le groupe Val d’Oise Utile et Solidaire, qui estime que « le non-paiement du loyer souvent la résultante d’une situation très dégradée pour ces familles qui sont contraintes de choisir entre l’alimentaire, l’eau, le gaz, l’électricité, la santé, les transports et le logement », recommande le dialogue. « Il faut accentuer le travail d’accompagnement social des locataires en difficultés et le dialogue avec les bailleurs, les CCAS des communes » estime-t-il.