L’un des quatre policiers impliqué dans la collision entre une voiture de police et une mini moto en 2007 à Villiers-le-Bel a été mis en examen pour « faux témoignage ». L’accident avait coûté la vie à deux adolescents, Moushin et Larami, âgés de 16 et 15 ans.

 Alors que l’un des policiers devra répondre d’ « homicide involontaire » le 29 juin devant le tribunal correctionnel de Pontoise, un autre des quatre occupants de la voiture impliquée dans la collision avec une mini moto en 2007 à Villiers-le-Bel vient d’être mis en examen à Pontoise pour « faux témoignage ». « Mon client conteste formellement avoir menti lors de son témoignage. Il est fatigué de toute cette procédure. Cela a été un épisode violent dans sa vie », a déclaré l’avocat du gardien de la paix qui ajoute : « Mon client conteste formellement avoir menti lors de son témoignage ».

Le patron du syndicat de policiers Synergie-Officiers, Patrice Ribeiro, a pour sa part déclaré à l’AFP que « beaucoup d’associations ont essayé de travestir cet accident afin de justifier les violences commises dans les jours qui ont suivi ». Une version contestée par Me Mignard qui a déclaré que la mise en examen du policier confirme selon lui « le pressentiment que les déclarations des policiers n’avaient que pour seul but d’exonérer leur collègue qui était au volant ».