Alors que Valérie Pécresse et Claude Bodin ont attaqué l’action de la Région Île-de-France lors d’une réunion de soutien au député  à Eaubonne, les conseillers régionaux valdoisiens ont tenu à réagir. « La droite cherche désespérément un bilan à fustiger pour faire oublier qu’elle est au pouvoir depuis 10 ans » estiment-ils.

Critiquée par la droite, la majorité socialiste régionale riposte aux attaques. Ainsi, Eric Dubertrand, Charlotte Brun, Elvira Jaouen, Emanuel Maurel, Céline Pina et Ali Soumaré, conseillers régionaux PS du Val d’Oise, critiquent « un exercice grossier de dénigrement du bilan du Conseil régional, seul moyen trouvé par la droite pour valoriser le Président-Candidat et ses représentants locaux ». Ils rappellent ainsi les différentes actions mises en place par la majorité socialiste pour « lancer dans tous les secteurs de compétence régionale des politiques sociales destinées en priorité aux oubliés du sarkozysme ».

 Les élus s’appuient par exemple sur leur action en faveur du logement, la contraception ou encore les transports, à l’image d’Eric Dubertrand qui qui ironise l’inaction de l’UMP concernant les lignes D et H du Transilien. « Mais où étaient Valérie Pécresse et Claude Bodin quand les socialistes se sont battus pour la rénovation de la Ligne H du Transilien que la droite a laissé pourrir pendant 20 ans ? Où étaient-ils quand la gauche s’est engagée à créer une nouvelle branche du RER D pour relier Villiers-le-Bel au Parc des Expositions (Barreau de Gonesse) » s’interroge le conseiller municipal de Saint-Leu-la-Forêt.