Comme dans de nombreuses circonscriptions du Val d’Oise, les candidats du Front de gauche aux législatives de la 2e circonscription ont diffusé massivement un appel pour le second tour intitulé « Dehors ! ». Forts des 11.5% de Jen-Luc Mélenchon sur leur circonscription, Isabelle Duchet et Jean-Michel Ruiz, candidats Front de Gauche aux législatives, appellent leurs électeurs à « battre Sarkozy en utilisant le bulletin François Hollande le dimanche 6 mai ». A ce jour, ce sont plus de 20000 exemplaires de leur tract qui ont été diffusés en une semaine.

Alors que le second tour de l’élection présidentielle se déroulera ce dimanche 6 mai, le Front de Gauche appelle à voter François Hollande pour battre Nicolas Sarkozy. Une résultat qui satisferait  Isabelle Duchet et Jean-Michel Ruiz en vue des prochaines législatives. Pour les deux candidats, le message est clair : « Le Front de gauche se positionne clairement comme une alternative politique, avec la volonté de rassembler à ses côtés l’ensemble de la gauche », expliquent-ils.

Isabelle Duchet et Jean-Michel Ruiz reviennent également sur le score de Marine Le Pen, se disant « choqués » : « Nous y voyons l’expression d’un désespoir et d’une colère qui, alimentée par une propagande mensongère et honteuse, se trompe de cible. Nous pensons que les Valdoisiens méritent mieux que le message de haine et de division porté par une droite et une extrême-droite faussement opposées, mais objectivement complices. Nous avons eu raison, avec le Front de Gauche, de dénoncer, souvent seuls d’ailleurs, l’imposture de la dynastie Le Pen. » expliquent-ils.

Après l’appel à « écraser » Nicolas Sarkozy dimanche, Isabelle Duchet et son suppléant se disent optimistes pour les législatives. « Avec une bataille rassembleuse, avec des candidats de terrain et connus des citoyens pour une présence réelle à leurs côtés, le Front de Gauche peut créer la surprise. Un autre chemin est désormais ouvert. Nous appelons les milliers d’habitants de la circonscription qui ont commencé à l’emprunter avec nous à poursuivre la route, à investir le Front de Gauche » déclare Jean-Michel Ruiz.