Alors que François Bayrou, candidat MoDem à la présidentielle, a annoncé qu’il voterait pour François Hollande lors du second tour de l’élection présidentielle « à titre personnel », plusieurs personnalités démocrates du Val d’Oise font part de leurs intentions. Elles annoncent leur intention de ne pas suivre ce choix, inquiètes du programme « démagogique et inquiétant pour la France » proposé par le candidat socialiste.

Dans un communiqué commun, Claude Tibi, responsable MoDem de la 9e circonscription, ancien président du MoDem 95, Benoit Jimenez, président des Jeunes démocrates 95 et conseiller national MoDem, Didier Kuhn, ancien vice-président du MoDem 95 et Annette Vidal, responsable MoDem d’Arnouville déclarent qu’ils ne voteront pas pour François Hollande lors du second tour de l’élection présidentielle.

Considérant que « le résultat décevant du premier tour n’est cependant pas un échec », ils expliquent ne pas vouloir « cautionner le programme économique du candidat socialiste qui n’est autre que la signature d’une catastrophe préméditée ». Un choix murement réfléchi après le débat entre les deux finalistes de la présidentielle et la prise de connaissance de la décision personnelle de François Bayrou. « En conscience donc, nous avons décidé de ne pas voter pour François Hollande » expliquent-ils, avant de conclure : « S’il est vrai que nous centristes, défenseurs des valeurs libérales, sociales et européennes sommes inquiets de la dérive droitière entreprise par Nicolas Sarkozy, nous nous refusons à signer un chèque en blanc à un projet démagogique et inquiétant pour la France ».