Au lendemain du second tour de l’élection présidentielle qui a permis à François Hollande de devenir le nouveau président de la République, le porte parole de la candidate UMP aux législatives à Cergy, Thierry Sibieude, estime que « le changement à Cergy, c’est urgent ». Reprenant le slogan de campagne du nouveau chef de l’Etat, il fustige « le système Lefebvre ».

La bataille de la présidentielle passée, les politiques se focalisent désormais sur les prochaines échéances électorales de juin prochain, les législatives. S’il salue le président sortant, estimant que « Nicolas Sarkozy a été un président de la République actif, courageux et engagé », Thierry Sibieude met la gauche devant ses nouvelles responsabilités. « Le temps des promesses est terminé. Les Français, et les Cergy-Pontains, attendent maintenant des actes » déclare le porte parole de la candidate UMP de la 10e circonscription, Audrey Tamborini.

L’occasion pour lui de remettre en cause le bilan du maire socialiste de Cergy et président de l’agglomération, Dominique Lefebvre. « Aussi bien à Cergy qu’à Cergy-Pontoise, les habitants souffrent du chômage, d’une qualité de vie dégradée, de transports mal organisés, d’un système scolaire inadapté. Or les réponses à ces problèmes ne sont pas le seul fait du président de la République. Le Maire y tient un rôle majeur » fustige-t-il, jugeant que l’élu a « consacré toute son énergie et tous ses moyens à servir son ambition personnelle : devenir député ».

Il appelle ainsi les électeurs de la 10e circonscription à s’unir pour  soutenir Audrey Tamborini et Armand Payet. « Jeunes, engagés, tous les deux élus municipaux dans l’agglomération de Cergy, le binôme Audrey Tamborini / Armand Payet offre une réelle solution pour qu’enfin changement devienne réalité » argue Thierry Sibieude.