Le 31 mai dernier, Yannick Paternotte, candidat UMP dans la 9ème circonscription, a adressé dans un communiqué qu’il s’était fait agressé dans le quartier des Grandes Bornes à Goussainville la vielle au matin. Suite à cette publication dans Le Parisien, Jean-Pierre Blazy, candidat PS dans cette même circonscription, effectue une mise au point sur ce sujet. Il déclare que Yannick Paternotte « a immédiatement cherché à exploiter un incident pour servir sa cause dans la campagne électorale alors même que cet incident n’a pas de signification politique ». Il dénonce également qu’à travers cette affaire, le candidat sortant cherche « à masquer son bilan de député en matière de lutte contre l’insécurité ».