Alors qu’à Argenteuil comme ailleurs, la campagne des législatives bat son plein, le MoDem déplore le climat politique sur la 5e circonscription. « Les candidats sortants d’Argenteuil-Bezons refont la dernière cantonale ou la municipale… », déplore Frédéric Lefebvre-Naré. 

A quelques jours du premier tour des législatives, Frédéric Lefebvre-Naré et Rodia Tété, candidats MoDem sur la 5e circonscription, s’en prennent par ailleurs au discours de la gauche. Une gauche qui s’appuie sur la victoire socialiste lors de l’élection présidentielle pour appeler à donner la majorité à l’Assemblée Nationale à Francois Hollande. Stratégie qui n’est pas du goût de tout le monde. « Les députés ne sont pas des cadeaux à donner ! Les socialistes savent-ils qu’en France, c’est le Parlement qui décide ? », s’interroge le candidat Modem.

Les démocrates de François bayrou fustigent en outre une déclaration du député UMP sortant, estimant que « cette élection est locale ».