Fin du suspense dans le duel fratricide à droite Scellier/Strehaiano. Le député UMP obtient 25.44% contre 17,06% à son collègue du Conseil général. Ce qui permet à la socialiste Christine Neracoulis de virer en tête avec 33,81% des voix.

 A la lecture des premiers résultats sur sa ville de Soisy et ceux des communes de son canton, Andilly et Margency,  Luc Strehaiano pensait pouvoir l’emporter. Mais le président de la CAVAM échoue dans son pari à Sannois et dans la ville de sa suppéante, Saint-Gratien, où François Scellier fait quasiment jeu égal avec lui.

"J’ai bien fait de mettre ma cravate porte-bonheur", s’amuse le sortant après avoir pris connaissance des premiers résultats le donnant devant son rival à droite. Mais le 1er vice-président UMP du Conseil général ne crie pas victoire. "Les socialistes ont progressé à Sannois et Deuil la Barre", note l’élu.

Avec des troupes parties en ordre dispersé au premier tour, le député sortant peut s’inquièter de mauvais reports des voix. A gauche, on veut croire à "une victoire historique". Dans son petit local de campagne, tout près de l’église de Sannois, la candidate socialiste est concentrée sur les résultats qui lui parviennent. "J’appelle au rassemblement de toute la gauche, lance la socialiste Christine Neracoulis. La victoire n’est possible que dans le rassemblement".

Les militants réunis autour de la conseillère d’opposition à Saint-Gratien y croient, même si les huit communes de la circonscription sont aux mains d’élus UMP. Ils ont tous en tête le score de François Hollande au deuxième tour de la présidentielle. Il devançait Nicolas Sarkozy de 500 voix sur la circonscription.
 
Avec une droite qu’ils espèrent "démobilisée", les militants socialistes ont "confiance en une victoire", sans doute pour la première fois de leur vie, sur cette 6e circonscription du Val d’Oise.
 
6e circonscription Résultats définitifs : Christine Neracoulis (33,81%), François Scellier (25,44%), Luc Strehaiano (17,06%), Michel Simmonot (10,28%), Isabelle Volat (6,52%), François Delcombre (2,84%), Nathalie Elimas (2,43%), Fédéric Vergnaud (0,66%), Agnès Reinmann (0,39%), Jean-Claude Velez (0,23%), Dominique Fitremann (0,20%), Bruno Abrial (0.13%).