Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Après l’accident de samedi dernier, où deux jeunes en scooter ont heurté un véhicule de la brigade anti-criminalité, le maire de la ville, Didier Vaillant, lance un appel à témoin. Le parquet de Pontoise a ouvert une information judiciaire afin de faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles les deux adolescents ont été blessés en percutant une voiture de police.

Samedi à 16h25, un scooter et une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC) entrent en collision dans la rue du 8 mai 1945, à Villiers-le-Bel. Sur le deux-roues, deux jeunes gens sont blessés dans l’accident. L’un, plus légèrement touché, a pu sortir de l’hôpital de Gonesse dès samedi soir. Malheureusement, le conducteur âgé de 20 ans a dû être opéré dans la nuit de samedi à dimanche. Actuellement plongé dans le coma, il se trouve dans un état stationnaire. Le parquet de Pontoise a ouvert une information judiciaire contre X pour des faits de blessures involontaires ayant entraîné une incapacité supérieure à 3 mois et une incapacité inférieure à 3 mois, pour mise en danger d’autrui et pour défaut de maîtrise, a précisé le parquet dans un communiqué transmis à l’AFP. Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, avait indiqué dès samedi sa volonté de confier l’enquête sur les circonstances de l’accident à un juge d’instruction.

Des divergences sont apparues après l’accident sur les circonstances exactes dans lesquelles la voiture de police et le scooter, sur lequel avaient pris place deux jeunes de 18 et 20 ans, sont entrés en collision, samedi aux alentours de 16H25. Selon la mairie de Villiers-le-Bel, aucun incident lié au drame n’a été signalé depuis samedi dans la commune.

Le précédent de 2007

Le 25 novembre 2007, à Villiers-le-Bel, deux jeunes, Moushin et Larami, trouvent la mort dans la collision de leur mini-moto avec un véhicule de police. L’accident provoque deux jours de violences, avec des tirs par armes à feu sur les policiers. Le policier qui conduisait le véhicule doit être jugé par le tribunal correctionnel de Pontoise, le 29 juin pour homicide involontaire. Il nie toute responsabilité. Un policier, présent le soir des faits, a en outre été mis en examen.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xricg0