La Fondation Royaumont a été récompensée par le Syndicat de la Critique pour son action de formation des jeunes chanteurs à l’occasion de l’opéra Kátia Kabanová de Leoš Janáček, mis en scène par André Engel assisté de Ruth Orthmann, sous la direction musicale d’Irène Kudela. Une œuvre qui lui a permis de recevoir le Grand Prix du meilleur spectacle lyrique de l’année.

 Cette production est née d’une des résidences de formation pour jeunes artistes lyriques de la Fondation Royaumont, menée dans les murs de l’abbaye du Val d’Oise, puis a fait l’objet d’une série de représentations en janvier et février 2012 au Théâtre des Bouffes du Nord. Cette récompense met ainsi en lumière l’action continue que mène Royaumont depuis 1978 en faveur de la formation des nouvelles générations d’artistes lyriques, renforcée à partir de 2005 par une politique d’insertion professionnelle, grâce à son Unité scénique.