Lors des législatives, la droite valdoisienne comme nationale a subi un revers de taille. Le président du conseil général du Val d’Oise, Arnaud Bazin, appelle désormais la famille de la droite et du centre à « la mobilisation et à l’union pour faire contre-poids à une gauche désormais hégémonique ».

Avec le basculement à gauche de l’Assemblée Nationale, la droite a perdu son dernier levier de contre pouvoir. Dans le département, Arnaud Bazin appelle malgré tout à rester soudé. Il félicite en outre les quatre députés UMP élus dimanche et adresse ses salutations aux six autres, battus. « Leur combat était difficile et ils n’ont pas démérité » estime le président du Conseil général.