Le Mouvement Progressiste (MUP) fondé par Robert Hue a décroché lors des législatives son premier siège de député. Le maire de Montigny-lès-Cormeilles, Jean Noël Carpentier, représentera ainsi la formation pendant cinq ans à l’Assemblée Nationale. Une bonne nouvelle dont se réjouit le bureau départemental. « Cette élection de Jean-Noël Carpentier conforte le MUP dans sa vocation à rassembler la gauche au-delà des barrières et pré-carrés dépassés, à faire de la pluralité à gauche une richesse plutôt qu’un obstacle artificiellement insurmontable », déclare Yannick Brard, délégué départemental du Mouvement progressiste.

 Et pas question de chômer selon lui. Le dirigeant promet un travail avec toute la gauche : « A l’heure où les besoins de répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, fiscale et économique demeurent entiers, c’est à cet objectif que s’attachera le MUP dans les jours, semaines et mois à venir en contribuant à une politique de changement à tous les niveaux décisionnaires auxquels il participera ».