Manuel Valls a inauguré cet édifice de 2000 m² avec sa coupole et son minaret qui "marque l’histoire de la ville de Cergy et contribue à marquer aussi l’histoire de notre pays", a souligné le ministre de l’Intérieur. 

Deuxième communauté religieuse par le nombre, les Cergyssois de confession musulmane ne disposaient pas de lieu de culte adapté. C’est pour remédier à cette situation que le maire de Cergy Dominique Lefebvre décide en 2001 de mettre en place une commission de réflexion sur la construction d’un lieu de culte musulman. 

Associés à cette réflexion, habitants et représentants des différentes communautés religieuses de la ville approuvent l’édification d’une mosquée. Le projet est dès lors porté par la Fédération Musulmane de Cergy créée en 2003.

« Le projet de construction d’une mosquée à Cergy s’inscrit pleinement dans les principes de la République. Il permet aux Cergyssois de confession musulmane de disposer d’un lieu de culte digne et d’assurer ainsi dans notre ville le respect de la Constitution qui garantit le libre exercice des cultes, souligne aujourd’hui le député maire PS de Cergy Dominique Lefebvre. Il s’agit d’un projet républicain réalisé dans le strict respect de la Loi de 1905. Il est l’expression d’une volonté politique forte. A rebours de tout repli communautariste, il tient compte des besoins des habitants dans leur diversité tout en contribuant au mieux vivre ensemble".

 D’un coût total de près de 4 M€, la mosquée a été financée en fonds propres par la Fédération Musulmane de Cergy grâce aux dons des fidèles et a bénéficié du soutien. La ville a consenti un bail emphytéotique de 99 ans sur les 2000 m2 de terrain qui accueillent l’édifice. Elle a également garanti à hauteur de 50% l’emprunt de 2,5 millions d’euros souscrit par la Fédération et financé l’aménagement des espaces  publics environnants.

Située dans le quartier des Hauts-de-Cergy, d’une superficie de 1890 mètres carrés, la mosquée peut accueillir jusqu’à 1 500 fidèles. Surplombé d’une coupole et d’un minaret de près de 20 mètres, ce bâtiment à l’architecture contemporaine est dotée de deux salles de prière, il abrite également l’Institut An-Nour, ainsi qu’une salle funéraire, un salon de thé, des salles de classe et une salle polyvalente.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xs0cj3