Dans une rencontre hors du temps, une narratrice dépositaire de la mémoire, raconte l’histoire de Tadek et Bronia, deux ouvriers agricoles venus de la région de Cracovie pour travailler dans le Vexin dans les années vingt. Ils reviennent comme deux apparitions sur leurs lieux de vie et de travail…

Dans le cahier de poésie de leur fille Yasha, qui est aussi son journal intime, la narratrice découvre le parcours d’une vie de travail et d’enracinement. Tadek et Bronia revisitent les villages, redécouvrent leurs maisons, les champs où ils ont si durement travaillé. Ils côtoient les habitants et agriculteurs d’aujourd’hui et les lieux de travail de leur temps aujourd’hui déserts.
Ils retrouveront leur fille Jeanne (Yasha), âgée de 90 ans qui est devenue française par naturalisation dans les années trente. Elle est devenue agricultrice en épousan Alberto, fils d’émigrant italien.
Ensemble ils ont acheté une petite ferme qui avec les années s’est agrandie. Ils ont connu l’évolution qui les a menés du cheval au tracteur.
Puis Tadek et Bronia retrouvent Patrick et Laure leurs arrières petits enfants. C’est un couple d’agriculteurs d’aujourd’hui. Ils ont la quarantaine et dirigent cette entreprise héritée de leurs ancêtres. Cette exploitation est constituée de bâtiments ancestraux devenus inutilisables. Patrick et Laure ont relevé le défi et au prix d’efforts acharnés ont fait fructifier le travail de leurs ancêtres. Ils sont aux prises avec le contexte moderne de leur profession…
Dans la rencontre entre Tadek et Bronia et Patrick et Laure s’opère le choc. Dans la juxtaposition des regards émerge une réflexion sur nos ancrages, sur nos modes de
vie…
Au fil des pages du journal intime de Yasha devenue Jeanne, la narratrice découvrira dans ses écrits la pensée de cette femme disparue qui est aussi une méditation sur notre relation au monde.

La compagnie Engrenage Théâtre
La compagnie Engrenage Théâtre est une compagnie théâtrale qui a été fondée en
1992 par René Albold.
Après avoir mis en scène des pièces aussi diverses que La Moscheta de Ruzante,
Anna, Soror… de Marguerite Yourcenar, Les Emigrés de Slawomir Mrozek ou
Médée d’Euripide, la compagnie a été en résidence territoriale au Prisme à St Quentin en Yvelines de 2001 à 2009.
Au cours de cette résidence la compagnie Engrenage Théâtre a proposé des créations comme Cendres de cailloux de Daniel Danis, Noce de Jean-Luc Lagarce, Vie de Mathilde Sincy de Dominique Chryssoulis et Verlaine avant-centre de Jean-Louis Crimon, ainsi que des expériences d’écriture comme La Joconde a deux têtes et Venise… Probablement.
En 2010, la compagnie en résidence artistique à Auvers-sur-Oise, a mené un travail de recherche et de développement auprès des habitants qui donna lieu à la création du docu-fiction théâtral « …comme le jour demeure ».
Cette création racontait, à travers la vie reconstituée de trois personnages, la vie quotidienne des Auversois au début du XXe siècle.
En 2011 un conventionnement s’établit entre la compagnie et le Parc Naturel Régional du Vexin français, pour développer un travail de recherche sur le thème de la mémoire des lieux de vie et de travail. Cette recherche s’étend sur le territoire du Parc et se base sur un travail de rencontre avec les habitants. Une quarantaine d’entretiens avec des ouvriers agricoles retraités, des entrepreneurs ou des agriculteurs en activité viennent nourrir cette histoire du travail dans le Vexin au cours du XXème siècle.
Cette histoire du travail est racontée à travers la vie d’une famille dont les fondateurs sont issus de l’immigration polonaise des années vingt et trente et dont les descendants sont aujourd’hui des agriculteurs aux prises avec les contraintes modernes de l’agriculture. C’est une traversée du siècle qui mêle l’histoire du travail et les grands évènements de ce siècle. Une première approche a été mise en place durant la saison 2011 / 2012 avec la création d’un spectacle préparatoire à la forme définitive qui à été présenté dans une dizaine de villages du Parc Naturel Régional du Vexin français.
« De vagues et de terre…première époque » racontait l’histoire de ces ouvriers agricoles qui, venus des quatre coins de l’Europe, se sont enracinés dans le Vexin français dans les années trente.
Du 14 septembre au 19 octobre 2012 la compagnie Engrenage Théâtre présentera « De vagues et de terre… d’un monde à l’autre » qui viendra finaliser ces trois années de recherche et de développement sur le territoire du Parc.

L’équipe artistique et technique
Adaptation et dramaturgie, Alexandra Carrasco et René Albold
Écriture, Alexandra Carrasco
Mise en scèn, René Albold
Composition musicale et accordéon, Bruno Luiggi
Scénographie graphisme, Isabelle Dansin
Avec Marie-Noël Bordenave, Brigitte Damiens, Emanuelle Rozès, Georges Salmon, Philipp Weissert
Régie générale, Aline Ponsardin
Régie son et lumière, Maud Villeval
Costumes, Clémentine Rousselot
Réalisation vidéo, David Lezeau
Conseil linguistique, Isabelle Macor Filarska

La Compagnie Engrenage Théâtre
5, rue du Montcel – 95430 Auvers-sur-Oise
Tél. 01 34 48 01 57

Un docu-fiction théâtral

A Théméricourt
, Maison du Parc
Vendredi 14 et samedi 15 septembre à 20h30
Dimanche 16 septembre à 16h

A Auvers-sur-Oise
, Maison de l’Ile
Vendredi 5 et samedi 6 octobre à 20h30
Dimanche 7 octobre à 16h

A Marines
, salle G Pompidou
Samedi 13 octobre à 20h30
Dimanche  14 octobre à 16h

A Magny-en-Vexin
, salle des fêtes
Vendredi 19 octobre à 20h30