A l’occasion des Journées du Patrimoine, Argenteuil accueille l’exposition « La Lorraine-Dietrich, de l’automobile à l’aéronautique » du 7 au 21 septembre dans l’agora de l’Hôtel-de-ville. Cette exposition d’envergure rappelle les grandes heures de l’industrie automobile et aéronautique profondément enracinées dans l’histoire de la Ville. Un voyage inoubliable dans le temps pour les amateurs, passionnés ou nostalgiques !

C’est en avril dernier que cette opération-souvenir a démarré à l’occasion du centenaire de l’hydravion, avec la présentation d’une réplique d’un Donnet-Lévêque (hydravion modèle C de 1912) reconstituée par l’association les Rétro-Planes d’Argenteuil.
 
A partir du 7 septembre, honneur à l’automobile. Les Argenteuillais découvriront des voitures exceptionnelles appartenant aux membres du Club Lorraine-Dietrich : La voiture n° 6 de 1926, de licence Barbarou, la CFO de 1908 de licence Turcat Mery, la DIC de 1906 de licence Turcat Mery, la Type 310 de 1932, de licence Barbarou, la type 72 de 1935 de licence Tatra. Des maquettes ainsi que des documents rares témoignant du début de l’aventure de l’industrie automobile et aéronautique complètent cette exposition.
 
Dès la fin du XIXe siècle, une importante activité industrielle se développe sur les berges de Seine, plus spécifiquement tournée vers l’hydraviation, l’automobile et l’aéronautique. En 1907 «  La  Lorraine-Dietrich et Cie anciens établissements de Lunéville », plus connu sous le nom de « Lorraine Dietrich »* s’installe à Argenteuil. C’est à partir de cette période qu’une formidable aventure technique et humaine commence. Elle fera ainsi de la Ville le berceau de l’histoire de l’aéronautique au XXe siècle.
 
Le vernissage de l’exposition se déroulera le 7 septembre 2012 à 18h dans l’agora de l’Hôtel de ville. 4 voitures supplémentaires seront également exposées en exclusivité le jour du vernissage.

1912-2012 : 100 ans d’aventure !
« La Lorraine Dietrich, de l’automobile à l’aéronautique »
 
*Avant de se lancer dans la construction de moteurs d’avions, lors de la première guerre mondiale, les usines Lorraine-Dietrich produisent des automobiles, déjà renommées pour leur performance ou leur confort.