"Je condamne avec la plus grande fermeté l’attentat odieux et lâche commis aujourd’hui, au lendemain de Roch Hachana, contre le supermarché casher Naouri de Sarcelles", déclare le maire PS de Sarcelles.

"Cette attaque, qui n’a heureusement pas fait de victimes, s’inscrit dans un contexte d’inflation des incivilités et des violences antisémites dans notre pays. Je tiens à exprimer tout mon soutien aux membres de la communauté juive et à leur assurer que tout sera mis en oeuvre pour que les auteurs de ce crime soient poursuivis et jugés".
 
"Quand un citoyen français est attaqué en raison de ses croyances ou de son appartenance religieuse ou ethnique, ce sont les valeurs de la France et la France même qui sont attaquées. La nation doit faire bloc contre tous ceux qui voudraient mener de tels actes", écrit François Pupponi dans un communiqué.
 
Le député maire PS de Sarcelles indique que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, lui a téléphoné pour l’assurer de son soutien. 
"Sarcelles est depuis plus d’un demi-siècle un creuset de toutes les cultures du monde et une ville qui respire le vivre-ensemble, conclut François Pupponi. Nous ne laisserons pas des individus ou groupuscules minoritaires sacrifier sur l’autel de l’ignorance et de l’intolérance ce qui a été construit par nos concitoyens".
 
Didier Arnal, conseiller général de Sarcelles condamne pour sa part un "acte criminel et antisémite". Il s’associe par ailleurs au discours de fermeté de Manuel Valls.