Bricorama, qui compte deux magasins dans le Val d’Oise, menace de licencier. Explications : La cour d’appel de Versailles doit se prononcer sur l’obligation faite à l’enseigne de bricolage de fermer le dimanche sous peine d’amende. 

La sanction concerne la trentaine de magasins de la région parisienne. Si le tribunal confirme la décision prise en première instance, la direction menace de supprimer 500 postes en France. La cour d’appel a reporté sa décision au 31 octobre.