Face à des banques frileuses qui ne prêtent quasiment plus aux collectivités locales ou à des taux jugés prohibitifs, le Conseil général du Val d’Oise a décidé d’avoir recours au marché des financements obligataires long terme. Une démarche engagée après avoir obtenu une bonne note d’une agence reconnue par les marchés. Les explications de Gérard Seimbille, vice-président délégué aux finances.

A l’heure ou les financements des collectivités locales par les établissements bancaires se font de plus en plus rares et à des conditions fortement dégradées, les émissions d’obligations apparaissent pour le Conseil général "comme une alternative de qualité". 

L’agence Fitch Ratings a noté le département d’un AA- perspective stable qui a été attribué, avec une note de court terme F1+, ce qui classe le département dans la catégorie dite d’investissement indiquant une « qualité de crédits très élevée » pour la note de long terme et « une qualité de crédit exceptionnellement forte » pour la note de court terme
 
La notation long terme va permettre au département d’accéder au marché des financements obligataires long terme (10 à 20 ans). La notation à court terme va permettre au département d’accéder au marché des billets de trésorerie (maturités de 1 jour à 1 an).
 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xtu2jw