Pour la 13e année, le Festival International du Cirque du Val d’Oise fera son retour à Domont du 28 au 30 septembre. Au programme de ce cru 2012, quarante trois artistes originaires de sept pays différentes et quatorze numéros programmés. Les artistes participeront également à une compétition internationale en parallèle des numéros présentés au grand public.

 Comme tous les ans, le cirque prendra ses quartiers du 28 au 30 septembre à Domont à l’occasion du  Festival International du Cirque du Val d’Oise. Un rendez-vous auquel participeront quarante trois artistes, clown, acrobates ou dompteurs d’animaux. C’est à Nathalie Simon que reviendra la tâche de présenter cette édition placée sous le thème « Plus belles nos émotions ». Cette année, l’évènement entend mettre l’accent sur la relation entre sport de haut niveau et le cirque. Le public ne sera donc pas surpris de retrouver d’anciens champions sous le chapiteau.

Ainsi, la gymnaste Emilie Fournier, triple championne canadienne junior en 1997, membre de l’équipe des championnats du monde de Chine en 1999 et championne du challenge pré-olympique à Sydney en 2000 sera présente sur la piste avec son partenaire Alexandre Lane pour un numéro aérien. Des artistes internationaux feront également le déplacement, à l’image du trio d’acrobates les Markin’s, de la trapèziste Nina Astafeva ou encore les élèves du Studio Rovesnik. David Shiner, comique américain et pionnier du renouveau clownesque sera également présent. D’autres disciplines seront représentées avec le couple Duo Paradise, la roue Cyr d’Alexandre Lane, les jongleries de Johan Wellton et les numéros animaliers de la Famille Cassely, d’Eric Bormann et Alexandra Pauwels.

Une volonté pédagogique

 Cette année, les organisateurs ont décidé de mettre en place des actions pédagogiques avec pour objectif de sensibiliser le jeune public au monde du cirque. Ainsi, des élèves membres du centre social et culturel de Domont ont intégré l’école de cirque du Bolchoï à Saint-Petersbourg dans le but de préparer un numéro en commun avec de jeunes russes. Un séjour studieux puisque les valdoisiens devaient apprendre, sept heures par jours, le jonglage, l’acrobatie, le fil et les aériens sous la houlette de Galina Petrovna Bistrovala, directrice de l’école. L’occasion aussi pour eux de découvrir la ville et son patrimoine.

De retour devaient accueillir à leur tour leurs homologues, douze artistes  âgés de 7 à 21 ans, pour finaliser leur création commune. Regroupés au sein du collectif « Rovesnik » & « Les Happy Hands », ils présenteront un spectacle inspirée du film « Les Tziganes montent au ciel », oeuvre cinématographique tzigane russe réalisé par Emil Loteanu.

Volonté pédagogqiue toujours, les collégiens résidant dans le département pourront assister gratuitement aux représentations grâce au soutien du conseil général, partenaire de l’événement.