L’élu municipal d’opposition à Argenteuil, Philippe Métezeau, a adressé un courrier au préfet du Val d’Oise afin de l’alerter sur le non respect, par le maire Philippe Doucet, de la loi obligeant le conseil municipal à se réunir tous les trimestres.

 Philippe Métézeau hausse le ton. Alors qu’il accuse la mairie d’avoir dépassé le délai légal pour la convocation d’une séance du conseil municipal, l’élu interpelle directement le préfet sur la question. Dans un courrier, il remet en cause les méthodes de Philippe Doucet, précisant que « faute de convocation par le maire, le conseil municipal ne s’était déjà pas réuni dans des conditions légales au début de l’année 2012 ». Une situation qui entrave selon lui la vie politique de la commune : « Cette obligation légale constitue un minimum déjà difficilement compatible avec un fonctionnement démocratique et efficace du Conseil, municipal ».

L’élu interroge enfin le préfet sur la validité des « délibérations adoptées dans un conseil réunit de façon irrégulière » ainsi que sur son intention ou non de convoquer lui même un conseil municipal, comme la loi l’y autorise.