Comme tous les mois, le cercle du silence se réunira le 19 octobre de 18h à 19h dans le square Columbia à Cergy. Installés en rond, les militants dénoncent en silence le traitement des étrangers sans papiers et appellent à davantage de respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

 Les participants auront en tête plusieurs événements récents, dont le cas d’une famille afghane avec 2 enfants de 4 ans et 2 mois et demi qui a été placée au centre de rétention du Mesnil-Amelot (77), puis assignée à résidence dans un hôtel sous surveillance policière. Ils sont également hostile au projet de loi « instituant, pour les seuls étrangers, une retenue dans les locaux de police pour vérification de situation d’une durée maximum de 16 heures contre 4 heures dans le droit actuel », s’appliquant à tous. Autre critique, « le niveau élevé de taxes acquittées par les étrangers pour leur droit au séjour et leur droit de travailler ».