Sur son blog, le maire de Bezons et conseiller général (PCF), Dominique Lesparre, publie un courrier dans lequel il interpelle Arnaud Bazin, avec une pointe d’humour. Il reproche ainsi au président du Conseil général de s’attribuer les mérites des projets du cœur de ville de Bezons dans le magazine d’information du département. 
 
Dominique Lesparre apprécie la maquette du nouveau magazine du Conseil général du Val d’Oise, mais il aurait préféré qu’il ne « devienne pas un outil de propagande à la gloire du seul exécutif départemental ». Le message est clair. Et pour illustrer son propos, le maire de Bezons se mue en historien. « S’agissant du canton de Bezons dont je suis l’élu, et puisque vous n’avez aucun lien de parenté avec le petit-fils de Claude Bazin, Jacques Bazin de Bezons, qui épousa Marie Chanterel dont la famille possédait la seigneurie de Bezons en 1580, j’aurais apprécié que l’article traitant du cœur de ville, accompagné de votre photo, ne soit pas rédigé à votre seule gloire » ironise-t-il dans un courrier adressé au président du Conseil général du Val d’Oise.
 
Une manière originale de demander à la nouvelle majorité départementale de « rendre grâce » aux élus de bezons ainsi qu’a l’ancienne majorité « pour leur engagement dans les aménagements urbains accompagnant le T2 »