Valérie Pécresse n’en démord pas. La chef de file du groupe UMP du Conseil régional d’Ile de France s’inquiète de la légitimité du nouveau SDRIF de la région. Ce schéma directeur s’appuie sur le Grand Paris pour dessiner les contours de l’Ile-de-France en 2030. Or la non inscription du milliard d’euros au budget de l’Etat concernant le métro automatique ne rassure pas sur la vitalité du projet du Grand Paris, et par extension… sur la pertinence du SDRIF 2030.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xumh5n