Sur le banc des accusés : les micros particules ou nano particules. Elles résultes principalement des véhicules diesel. La pollution d’origine routière, ses conséquences et les moyens de l’enrayer, a été au centre vendredi d’un colloque à Enghien baptisé Respirations.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xumju1