Depuis des temps immémoriaux, les hommes scrutent les cieux en quête de signes et le calendrier Maya annonce que le monde n’ira pas au-delà du 21 décembre 2012. Qu’en est-il vraiment ?

2ème édition de la Journée d’histoire de La Roche-Guyon, en partenariat avec l’Université de Cergy-Pontoise. « Présages, prophéties et fins du monde, de l’Antiquité au XXIe siècle », samedi 10 novembre, au Château de La Roche-Guyon, Val d’Oise, à partir de 9h

En novembre 2011, la première journée d’étude consacrée aux Territoires en partage – traités et accord du Moyen-âge à nos jours a suscité un grand intérêt de la part du public et apporté une contribution scientifique significative. Une bonne raison de renouveler cette coopération passionnante entre l’Université de Cergy-Pontoise (François Pernot, Valérie Toureille et Éric Vial – Equipe d’Accueil Civilisations et Identités Culturelles Comparées ) et le château. Le thème de cette année sera « Présages, prophéties et fins du monde. De l’Antiquité au XXIe siècle ».

Décrypter les signes, c’est le rôle d’une partie de la population que de pouvoir les interpréter. Les moines du Moyen Âge par exemple, en tant qu’intercesseurs privilégiés avec le divin. Les récits mythologiques de l’Antiquité, les grandes peurs du Moyen Âge jusqu’à une époque encore récente ont souvent été accompagnées de prophéties et de signes (comètes, combat d’étoiles, dérèglements climatiques, apparitions, etc.) dans lesquels les hommes ont vu l’annonce de la fin du monde, qu’il s’agisse de la prophétie des papes, des centuries de Nostradamus ou du calendrier Maya.
Au cours de cette nouvelle journée d’histoire, des enseignants chercheurs (tel que François Pernot, Professeur des Universités en Histoire moderne), maitres de conférences et autres spécialistes (CNRS, Collège de France …) proposeront de revisiter et de dédramatiser les discours eschatologiques annonçant la fin du monde prochainement.
Les interventions seront ponctuées par des « interpellations » artistiques de Jacques Rebotier, de la compagnie VoQue, en résidence théâtre/musique pour deux années sur le Val d’Oise. Cet écrivain, poète, homme de théâtre, compositeur, musicien, accompagné de Frédéric Stochl (contre-basse), interprétera Fragments de fin du monde, extraits de Description de l’omme (chapitre 46 « Eschatotaulogie, Terminodynamie »); puis à 18h, il lira un extrait de Contre les bêtes : « Paraissez ! disparaissez ! Extinction des feux les menacés ! Allez, Fifi, Fissa. » « Plus personne ? L’omme vit très bien tout seul ! L’omme vit très bien tout.»

Un buffet, concocté par le chef de l’Eco centre de la Bergerie de Villarceaux sera proposé. Réservation obligatoire.

Crédit images : Albrecht Dürer, Die Offenbarung des Johannes:

Château de La Roche-Guyon
1, rue de l’Audience
01 34 79 74 42
www.chateaudelarocheguyon.fr
Renseignements et réservation au 01 34 79 76 30
service.reservation@chateaudelarocheguyon.fr
Horaires : à partir de 9h
Entrée libre, sur réservation
Buffet payant proposé : 16,50 €, réservation obligatoire