Le nombre de chômeurs a augmenté de 1,5% dans le Val d’Oise fin septembre. Au total, 61 410 personnes sont inscrites à Pole Emploi en catégorie A. Sur un an, la hausse est spectaculaire : +8,4%. Les femmes de plus de 50 ans sont les plus durement touchées.

 Le Val d’Oise a enregistré 940 chômeurs de plus au mois de septembre, en catégorie A (demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi). C’est 1,5% de plus qu’au mois d’août. Sur un an, la progression est importante : +8,4%, soit 4 780 chômeurs supplémentaires. Cette évolution est similaire à celle de la région Ile-de-France, où le nombre de demandeurs d’emplois en catégorie A a augmenté de 1,1% sur un mois, et 8,5% sur un an.

Les 50 ans et plus en première ligne

Les plus de 50 ans sont une nouvelle fois les plus durement touchés dans le département. Ils étaient 13 560 demandeurs d’emplois fin septembre, soit une augmentation de 3,8% (+500) par rapport au mois précédent. Sur un an, la hausse atteint 17,4% (+2 010). Dans cette catégorie, c’est chez les femmes que l’évolution est la plus importante : +4,7% sur un mois (+280 chômeuses de plus de 50 ans), soit +18,4% sur un an (+960 chômeuses).

Une hausse modérée dans les autres catégories

Si les chômeurs de plus de 50 ans augmentent considérablement, la tendance est à la stagnation dans les autres catégories. Chez les moins de 25 ans et les 25-49 ans, la hausse est sensible : +0,9% pour chacune des catégories. Les chiffres sont d’ailleurs en recul chez les femmes de moins de 25 ans : -0,8%, soit 30 chômeuses de moins en un mois. C’est toutefois la seule catégorie en baisse dans le département entre août et septembre.