Absent du dernier conseil municipal de Garges pour des raisons professionnelles, le chef de file communiste à Garges, Francis Parny, a cependant tenu à faire part de son opinion. Dans une déclaration lue ce mercredi lors de la séance, l’élu appelle la Gauche à « se rassembler et rassembler au delà d’elle même celles et ceux qui veulent une autre ville respectueuse de chacune et chacun ».

Les derniers évènements survenus au sein du conseil municipal de Garges-lès-Gonesse n’ont pas laissé indifférent le leader du PCF de la commune. Alors que « l’équipe municipale du maire se divise », Francis Parny enfonce le maire de la commune sur sa gestion du personnel qu’il qualifie d’ « autoritaire ». Selon lui, « son attitude à l’égard du personnel en particulier est de plus en plus insupportable à celles et ceux qui pensent que le travail des employés municipaux est le plus sur moyen de répondre aux besoins de ses concitoyens ».

Pour l’élu, les problèmes les plus importants sont ailleurs : « Où est l’intérêt des Gargeois dans de telles disputes », s’interroge-t-il. Et d’ajouter : « La gestion de notre ville ne réponds pas au besoin de la population dans l’aide qu’elle attend sur les questions de l’accès à l’emploi ou du logement en particulier. La rénovation des quartiers n’est pas accompagnée de la mise en place de services indispensables à la vie quotidienne. »

Face aux divisions de la droite, Francis Parny appelle donc à l’union sacrée de la gauche : « Dans cette situation, la Gauche doit se rassembler et rassembler au delà d’elle même celles et ceux qui veulent une autre ville respectueuse de chacune et chacun. Loin des ambitions personnelles de tel ou tel, l’heure est au rassemblement de toutes les composantes de la gauche de toutes les citoyennes et de tous les citoyens qui, lassés des divisions veulent une gestion de la ville au service de toutes et de tous. »