A l’occasion de la Semaine de la Solidarité et en écho à l’exposition « Promenons-nous dans les bois…Y es-tu ?», le Musée de l’Éducation du Val d’Oise propose une journée sur le thème : « Contes d’ici et d’ailleurs. De tradition orale, les contes permettent d’explorer des mondes imaginaires mais aussi la réalité, en abordant des grands sujets : la vie, la mort, l’amour, la liberté, le bien, le mal, etc. Ils travaillent sur le langage, créent une culture partagée et leur transmission se fait à plusieurs voix, celles de la famille, de l’école, du conteur, de l’artiste.

14h00 :  L’eau à la bouche
Professionnels et amateurs nous régalent des histoires d’ici et d’ailleurs qu’ils ont choisi de nous faire partager. Tout public, Public familial

15h30 : Goûter de sorcières

18h30 : spectacle « festiv’Artere Publique » : « Conte africain. Anne-Sybille Couvert raconte Attifa de Yambolé »
Auteur : Valérie Véril
C’est dans la plus pure tradition des contes africains que Valérie Véril a écrit ce spectacle. L’histoire raconte la quête de cette fillette qui cherche « à se délivrer du grand chagrin qui pèse sur son cœur : celui de n’avoir pu donner à sa mère un dernier baiser, le jour où dans la grand’ forêt, elle disparut à tout jamais ».
Le fil est ténu entre le ressenti et le jugement, la naïveté et la bêtise, l’incompréhension et le mépris, la comparaison facile et le racisme.
Cette parodie de conte africain ou plutôt de conteuse récemment piquée d’Afrique, évoque, avec humour, les préjugés raciaux incrustés dans l’inconscient collectif, mélanges de paternalisme et d’apitoiement ; la bonne conscience à bon compte ; en bref l’ethnocentrisme occidental.


A partir de 14 ans
Suivi d’un cocktail

En partenariat avec la CACP dans le cadre des « ateliers Nomades » du musée du quai Branly, le CDDP, le Festiv’ARTERE PUBLIQUE et avec la participation des associations Passerelle, Graine de Savoir, Rogomiki, Donniyakadi, Baobab, Eragny Lecture, la ligue de l’enseignement, le théâtre Uvol …