Le maire de Saint-Prix, Jean-Pierre Enjalbert, a écrit au ministre en charge des transports, pour l’alerter sur les difficultés croissantes des valdoisiens dans leurs déplacements. « Il est urgent d’organiser des états généraux du transport en Ile-de-France qu’impose la situation critique en grande couronne : hausse du prix du carburant, saturation des réseaux, prix des transports », estime l’élu.

Le maire de Saint-Prix s’inquiète tout particulièrement pour l’avenir des transports scolaires, alors que le département a été contraint de supprimer une partie de son aide à la carte Imagin’R. Jean-Pierre Enjalbert déplore ainsi « la politique générale en matière du prix des transports qui frappe les habitants de la Grande Couronne ». Et de rappeler « l’éloignement des lieux d’activités professionnelle et scolaire, en particulier pour les lycées » , qui impose « des distances et donc des coûts de transports majorés ».

Face a cette situation, l’élu juge qu’il est urgent « d’organiser des états généraux du transport en Ile-de-France ». Pour lui, « la remise à plat de ce dossier par l’Etat, la Région, le STIF est plus que jamais nécessaire ». Autre idée, il suggère la création d’une « taxe sur le kérosène pour financer l’amélioration des transports en Ile-de-France et une politique tarifaire plus juste ».