Toujours dans l’attente de la proclamation des résultats du scrutin de dimanche, qui doit désigner le nouveau président de l’UMP, le patron de la fédération valdoisienne, Axel Poniatowki tente de calmer la situation. S’il annonce que Jean-Francois Copé est arrivé en tête dans le département, il estime que le résultat est serré à cause de la « grande qualité » des deux candidats. 

On ne sait toujours pas qui de Jean-François Copé ou de François Fillon sera le président de l’UMP. Une difficulté à départager les deux candidats qu’Axel Poniatowski préfère dédramatiser. « Cette situation est juste la confirmation que nous avions deux candidats de grande qualité, très complémentaires, qui ont fait une campagne active et engagée », estime l’élu. Pas sur que cela suffise à calmer les tensions nées de cette situation, alors que le patron de l’UMP 95 appelle à « garder son sang-froid et sa sérénité ». 

Et d’ajouter : « Face à ce formidable exercice démocratique marqué par le sens des responsabilités et la mesure des militants, il convient de ne pas perdre de vue l’essentiel et d’attendre avec calme les résultats qui seront proclamés par la Commission de Contrôle des Opérations Electorales (COCOE) ».