Dans cette pièce mise en scène par Claude Brozzoni, nous suivons les pas d’un poète qui a continué, malgré le désespoir et les vies brisées, à chérir la terre, sa beauté et par-dessus tout, à évoquer l’amour. Parce que sa parole est belle, qu’elle ne se complaît pas dans le cynisme, la morosité, la détresse, parce qu’elle est lyrique et humaniste, elle est avant tout porteuse d’espoir…

Claude Brozzoni met en musique et en peinture les poèmes de Mahmoud Darwich et fait vivre cette langue qui chante l’amour, la fraternité et la joie. Il mêle rimes et rythmes pour nous livrer la chair savoureuse de ces poèmes gorgés du soleil de la Méditerranée. C’est un spectacle d’émotions, de sentiments, un cabaret du plaisir où l’on chante la beauté du monde, l’amour des autres et l’amour des hommes. Un chemin de vie…

Jeudi 29 novembre à 20h15 sur la scène du Théâtre Jean Marais, quelques tapis d’orient, des instruments et trois chaises suffiront à plonger dans l’univers poétique de ce cabaret musical et théâtral. Portée par la voix puissante d’Abdelwaheb Sefsaf, la parole de Mahmoud Darwich se déploie pour raconter la Palestine, son histoire, sa lumière et ses hommes. Ce spectacle est présenté dans le cadre du FTVO (Festival Théâtral du Val d’Oise).

Jeudi 29 novembre à 19h au Cinéma Les Toiles : « Mahmoud Darwich, et la terre comme la langue ». Gratuit, dans le cadre de votre réservation pour le spectacle.
Renseignements / réservations :
Théâtre Jean Marais – Direction des affaires culturelles – Centre culturel du Forum
Place François Truffaut – 95210 Saint Gratien
Tél. : 01 39 89 24 42 – www.ville-saintgratien.fr
Plein tarif : 14.80 € / Tarif réduit : 10.60 € / Demi-tarif : 8.20 €