Condamné à 37 millions d’euros d’astreinte pour avoir ouvert pendant plusieurs mois ses établissements d’Ile-de-France le dimanche, Bricorama a déposé plusieurs assignations en référé contre des enseignes de ses concurrents Castorama et Leroy Merlin annonce le journal Les Echos. Des magasins toujours ouverts le dimanche qui représentent, pour l’entreprise une concurrence déloyale.
 
 C’était une menace qui pesait sur les concurrents de Bricorama. Après sa condamnation en octobre pour ouverture illégale le dimanche, l’enseigne a décidé d’assigner en référé ses concurrents Castorama et Leroy Merlin dont plusieurs enseignes sont ouvertes le dimanche dans des zones non inscrites aux « périmètres d’usage de consommation exceptionnelle ».
 
Selon Les Echos, le groupe réclame une astreinte de 150 000 euros par dimanche à chacun des 13 points de vente Castorama de Ballainvilliers, Cormeilles, Créteil, Eragny, Ezanville, Fresnes, Gonnesse, Paris Nord, Clayes-sous-Bois, Montgeron, Ormesson, Villabé, Villemonble et Villetaneuse. Idem pour 11 magasins Leroy Merlin situés à Collégien, Sainte-Geneviève-des-Bois, Massy, Gennevilliers, Rueil, Livry-Gargan, Saint-Denis, Saint-Ouen, Risny, Montsoult et Osny.