Le Conseil général a emprunté 15 millions d’euros à  2.972% sur 10 ans  et  14 millions d’euros sur 11 ans à 3.119%. "Le succès de cette transaction démontre la confiance des investisseurs dans le crédit du Département du Val d’Oise y compris sur des maturités longues et permettra ainsi de financer les dépenses d’investissement votées au Budget 2012", explique le Conseil Général du Val d’Oise.

"Le Département du Val d’Oise a arrêté avec succès les conditions financières de la première émission obligataire de son histoire, en retenant Société Générale CIB comme seul chef de file de l’opération", fait savoir le Conseil général.

Le Département bénéficie de la note AA- (stable) délivrée par l’agence Fitch. "Ce rating reflète des fondamentaux économiques solides et une gestion financière de qualité, indique le département. En outre, le Val d’Oise bénéficie d’un cadre économique dynamique et attractif du fait de son appartenance à la Région Ile-de-France, l’une des plus riches et productives d’Europe".

Le Département a pu sécuriser auprès d’investisseurs institutionnels le montant initialement envisagé de 29 millions d’euros. L’opération sera réalisée en deux tranches. La première, d’une maturité de 10 ans et d’une taille de 15 millions, bénéficie d’un coupon de 2.972%, soit une marge de 80 points de base au-dessus de l’OAT de référence sur la maturité. La seconde, d’une maturité de 11 ans et d’une taille de € 14 millions, est assortie d’un coupon de 3.119%, soit une marge de 82 points de base au-dessus de l’OAT de référence sur la maturité.

"Cette émission à deux tranches permettra ainsi au Département de lisser son profil de dette tout en se finançant à des conditions particulièrement attractives", fait savoir le Conseil général.

Cette opération constituera la première émission du Val d’Oise dans le cadre de son programme EMTN (« Euro Medium Term Notes ») de EUR 1 milliard sur 30 ans ayant obtenu le visa de l’Autorité des Marchés Financiers le 16 novembre dernier. 

"Fort de son programme EMTN, le Département souhaite s’inscrire dans la durée sur les marchés obligataires. Cet emprunt et ce programme EMTN témoignent ainsi de la volonté du Département du Val d’Oise de diversifier ses sources de financement et d’en optimiser le coût, de manière compétitive et transparente", souligne le Conseil général dans un communiqué.