Victorieuse 3-0 du Werder de Brême il y a quinze jours en Ligue des champions, l’As Pontoise Cergy a  signé un nouveau « gros coup » mardi dernier, en venant à bout 4-1 des Bretons d’Hennebont lors de la sixième journée du championnat de France de Pro A.

Dans ce duel au sommet entre une formation valdoisienne deuxième du classement, et des morbihannais, vice-champions de France 2012 et leaders invaincus cette saison en championnat, l’affiche s’annonçait somptueuse : elle n’a pas déçu. 

Bien emmenés dans cette rencontre par leur leader Jian Jun Wang (une nouvelle fois auteur d’un 2/2 avec notamment un succès sur le redoutable international Sud-coréen Cho Eon Rae), les Pontoisiens ont livré une grosse prestation, symbolisée par l’international portugais Marcos Freitas. Combinant parfaitement talent, intelligence et force mentale, le préfectoral a enchanté  les spectateurs du Hall Omnisports Philippe Hémet en dominant le « légendaire » Kalinikos Kréanga, avant d’apporter le quatrième point, synonyme de victoire finale, dans une ambiance surchauffée.

Dès lors, le revers concédé par le jeune international français Tristan Flore, tout juste de retour d’une longue blessure, devenait anecdotique pour les Pontoisiens qui signent là leur cinquième victoire en championnat, et en profitent pour reprendre la place de leader de Pro A à leur adversaire du soir.