« Pour les humains, la place d’un singe est dans une cage. Eh bien, alors, voilà : j’allais cesser d’être un singe… ». Ainsi s’exprime ce gorille capturé dans la forêt africaine pour être exposé au zoo, quand il trouve enfin un biais pour se libérer. Au prix d’intenses efforts, il réussit à acquérir la parole et va se comporter comme un humain. Il deviendra même un phénomène de music-hall et s’intégrera à la société en reproduisant tous les travers des hommes dont lui-même a été victime…

 Alejandro Jodorowsky, réalisateur de films, scénariste et romancier, met en avant l’humour de Kafka pour souligner le tragique de cette fable autour de la difficulté de s’adapter à une société absurde et soi-disant tolérante. Seul en scène, métamorphosé, Brontis Jodorowsky, vient incarner ce texte drôle, caustique et finalement universel.

 « C’est un moment de théâtre d’une intensité exceptionnelle, c’est émouvant, drôle… Et on a les larmes aux yeux. » Figaroscope

« Son jeu fascinant et troublant a quelque chose de fantastique. C’est douloureux, pathétique et drôle à la fois. »  Télérama

« Une performance époustouflante, à la hauteur du texte ! »  Le point

« Impressionnant. » Marianne

« Une belle leçon de tolérance et d’humanité. »  Le Journal du Dimanche

Le Gorille
Vendredi 14 décembre à 20 h 30 au Théâtre Pierre-Fresnay

D’après Compte rendu à une académie de Franz Kafka
Tarifs : 16 € ; 13 € ; 10,50 €

Production : Théâtre du Tournant
Coproduction et diffusion : Isabelle Decroix / ID production
Adaptation, musique et mise en scène : Alejandro Jodorowsky
Traduction et jeu : Brontis Jodorowsky
Lumière : Arnaud Jung
Costume : Élisabeth de Sauverzac
Prothèse : Sylvie Vanhelle

Theâtre Pierre-Fresnay
3 rue Saint-Flaive Prolongée – 95120 Ermont
01 34 44 03 80
theatres@ville-ermont.fr