Alors que le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), présidé par Jean-Paul Huchon a annoncé une nouvelle hausse du coût des transports, l’opposition régionale s’indigne. Stéphanie Von Euw, conseillère UMP ironise « le traditionnel cadeau de Noël de M. Huchon aux Franciliens ».

Le coût des transports Franciliens connaîtra une nouvelle hausse en 2013. Au 1er janvier, les usagers devront débourser plus pour se déplacer. Une annonce qui fait réagir l’opposition de droite à la Région. Stéphanie Von Euw critique ainsi « la 5ème augmentation consécutive depuis 2010 ». « Autant dire que pour M. Huchon, c’est devenu une tradition à l’heure des étrennes de Noël », ajoute-t-elle.

Malgré la hausse plus modérée de 1,5% pour la grande couronne, « pour privilégier la banlieue éloignée », selon le président du STIF, l’élue ne décolère pas. D’autant que celui-ci « se croit obligé de rappeler que dans beaucoup de cas, 50% du pass navigo est payé par les entreprises, comme si pour elles cela n’avait pas de prix, surtout en période de crise »

Et de dénoncer le faible impact de ces hausses successives sur les conditions de transport : « A quoi sert cet argent ? D’autant qu’à travers le Grand Paris, la Région a obtenu 51 millions d’euros de recettes fiscales supplémentaires mais qui ont été utilisés à autre chose qu’aux transports ». Stéphanie Von Euw ainsi le coût des locaux du syndicat. « C’est vrai que l’immobilier à Paris est très cher et s’acheter un hôtel particulier en plein cœur du 7ème arrondissement implique de trouver un peu d’argent… »