Le 12 décembre, le Conseil général du Val d’Oise, la Région d’Ile-de-France, l’Agence de l’Eau et des maîtres d’ouvrage ont signé un contrat de bassin autour de la Vallée des rus du Roy. Objectif, mettre en cohérence les actions de 4 syndicats et de 6 communes du Val d’Oise.

Située dans le Parc Naturel Régional du Vexin français, la Vallée des rus du Roy couvre une superficie de 23 km². Le Contrat de bassin de la Vallée s’inscrit dans une démarche de préservation et d’amélioration de la ressource en eau et des milieux naturels (aquatiques et humides). Il s’étend sur 6 communes du département : Aincourt, Chérence, Saint-Cyr-en-Arthies, Vétheuil, Vienne-en-Arthies et Villers-en-Arthies.
 
Le contrat entend permettre la reconquête et la préservation de la qualité de l’eau, la restauration et l’entretien des milieux aquatiques et humides, la maîtrise du ruissellement et la gestion des inondations, la gestion de l’alimentation en eau potable et la communication. Le suivi et l’évaluation des actions du contrat est par ailleurs prévu. 

Un plan quinquennal de travaux a été établi pour remplir ces objectifs. Le montant prévisionnel s’élève à 13,2 millions d’euro, répartis en 5 catégories :
 
– 12 131 800 € HT pour la prévention des pollutions de l’eau,
– 525 000 € HT pour la restauration et l’entretien des milieux aquatiques et humides,
– 205 000 € HT pour la maîtrise du ruissellement et la gestion des inondations,
– 182 200 € HT pour la gestion de l’alimentation en eau potable,
– 149 750 € HT pour les actions de suivi du Contrat de bassin.