« Cette ville, cela fait 20 ans que je la vis », a déclaré le nouveau maire de Cergy élu vendredi soir à l’issue du vote des conseillers municipaux. Jusqu’à présent 1er adjoint Jean-Paul Jeandon succède à Dominique Lefebvre, maire depuis février 1996, qui souhaitait devancer la loi sur le cumul de mandat.

 Rarement le conseil municipal de Cergy avait connu une telle affluence. La salle du conseil était noire de monde vendredi soir. Bien que pouvant assister en direct sur le site internet de Cergy à l’élection du nouveau maire, des habitants ont tenu à être présents. Autant pour féliciter Jean-Paul Jeandon que pour saluer Dominique Lefebvre qui a expliqué son choix de passer la main.
 
« La raison de ma démission est ma conviction absolue que le cumul de mandats électif n’est pas bon pour la démocratie, a développé Dominique Lefebvre. Le cumul de mandats, C’est l’organisation du conflit d’intérêts (…) Deux siècles de tradition de cumul de mandat.  Il faut se désintoxiquer ». Elu député en juin, il ne souhaite pas rester maire. « Je suis à l’assemblée nationale, je vois le temps que ça prend. On ne peut pas cumuler ».
 
 L’explication n’a pas convaincu le conseiller municipal d’opposition UMP Armand Payet qui a ironisé. « Si l’on est député, on n’est pas président de la communauté d’agglomération », a lancé l’élu d’opposition rappelant que Dominique Lefebvre restera à la tête de Cergy-Pontoise. Rebondissant sur le partage des rôles (Jean-Paul Jeandon à Cergy et Dominique Lefebvre à l’agglomération), le leader local de la droite et du centre Thierry Sibieude a lancé ironique, « Je me demande si l’on ne se trouve pas un peu en Russie ».
 
Avant que l’opposition écharpe le duo Jeandon-Lefebvre, les élus de la  majorité ont d’abord rendu hommage à l’ancien maire. L’adjoint au maire MUP Laurent Dumond a salué son « investissement personnel », son « attachement » à la ville avant de rendre hommage à « un grand maire  de Cergy ». Un autre adjoint adjoint, Joël Motyl, retiendra sa « vision moderne ». Et le conseiller Sadek Abrous a tenu à le remercier pour « la diversité, vous nous avez toujours mis en avant».
 
A l’issue du vote du conseil municipal, Dominique Lefebvre a remis son écharpe tricolore à Jean-Paul Jeandon, « un homme qui fait l’unanimité dans notre majorité », « il connaît parfaitement cette ville ».
 
« Cette écharpe, c’est un honneur de l’avoir porté, un bonheur de te la transmettre », a déclaré Dominique Lefebvre.
 
Le nouveau maire promet d’être « le partenaire au quotidien de chaque habitant porteur d’un projet pour Cergy ». Il désire « une ville en mouvement. Une ville en mouvement, c’est une ville qui progresse, convaincue que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. ». L’opposant Thierry Sibieude fustigera une « ville dans les sables mouvants ».

Jean-Paul Jeandon n’a réagi à aucune des critiques exprimées par l’opposition. Il a préféré dévoilé ce que seront ses prochaines actions d’ici aux municipales de 2014. « Il nous faut terminer le quartier des hauts de Cergy, lancer les écoquartiers des Closbilles et de la plaine des Linandes , mobiliser les bailleurs sociaux sur les réhabilitations thermiques, développer des modes de transports doux et partagés respectueux de l’environnement et continuer à agir contre le gaspillage des ressources et pour leur meilleure réutilisation par une politique forte de services urbains de proximité. Enfin, il nous faut tourner la ville vers l’Oise par l’aménagement de l’espace allant de Port Cergy 2 à l’Axe Majeur de Dani Karavan, en redonnant à la maison Gérard Philippe sa dimension culturelle et conviviale. »
  

« Cette ville, cela fait 25 ans que je la vis »
 

 J’ai choisi de vivre à Cergy, d’y voir grandir mes enfants, de prendre le RER chaque jour de la semaine pour travailler à Paris… Il y a maintenant 17 ans que j’ai décidé de m’engager pour Cergy”, a declaré le nouveau maire, 54 ans, qui travaille dans un grand groupe sur Paris et exercera sa profession désormais à mi-temps. Dans son discours, Jean-Paul Jeandon a rappellé son parcours politique et laissé entrevoir sa méthode : “Élu tout d’abord comme conseiller municipal et conseiller de quartier au Verger, ensuite délégué à la sécurité, puis adjoint en charge des finances et président de conseil de quartier, enfin premier adjoint jusqu’à ce jour et vice-président de l’agglomération, j’ai moi aussi grandi avec notre projet, et me suis engagé pour transformer nos défis en réalités (…) Je m’engage à être un interlocuteur disponible et accessible. Ecoute, concertation et proximité sont les maîtres-mots de ma méthode et de mon action de chaque jour au service des Cergyssois”. 

LES + EN VIDEO :
l’interview de Jean-Paul Jeandon, nouveau maire (PS) de Cergy
l’interview de Thierre Sibieude (PR), leader de l’opposition
l’interview de Dominique Lefebvre, ex-maire de Cergy, député (PS) du Val d’Oise.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xwos8e