Alors que le député PS et ex-maire de Cergy, Dominique Lefebvre, a cédé la semaine dernière sa casquette municipale conformément à l’engagement socialiste sur le non cumul des mandats, l’élu UMP d’opposition à Argenteuil, Philippe Métézeau ironise la situation du maire de sa commune, Philippe Doucet. Pour le conseiller général, il mérite « la médaille d’or du cumul valdoisien ».

 Philippe Doucet champion du cumul des mandats dans le Val d’Oise ? A en croire Philippe Métézeau, cela ne fait aucun doute. « Peut on rappeler que le summum du cumul est atteint par Philippe Doucet qui reste maire, tout en étant député et qui est aussiprésident de la communauté d’agglomération Argenteuil Bezons », détaille-t-il, avant d’ajouter : « Ces diverses fonctions lui permettent aussi d’être président de AB Habitat et du conseil de surveillance de l’Hôpital. Sans gêne aucune, il vient de revendiquer et d’obtenir la présidence de la nouvelle mission locale créée jeudi dernier ».

De quoi justifier une « médaille d’or du cumaul valdoisien » pour l’élu d’opposition, qui ironise : « À moins qu’il se réserve d’annoncer sa démission lors de la présentation des vœux qu’il organise samedi à la mairie d’argenteuil… Ou à ceux qu’il organisera : à l’Hopital, a L’office HLM, à la communauté d’agglomération… »
 
Pour EELV, « la fin du cumul des mandats permettrait de renouveler et de partager les  responsabilités »

Revenant sur les démissions récentes de Bernard Morin à Vauréal et Dominique Lefebvre à Cergy, Marc Denis, secrétaire EELV de Cergy Pontoise et Rose Marie Saint Germes Akar, secrétaire EELV Val d’Oise, appellent à la fin du cumul des mandats. Ils précisent que « la France est le seul pays parmi les grandes démocraties occidentales à accepter le cumul d’un mandat exécutif local avec un mandat national ».
 
Une « confusion des genres » pour EELV : « Il n’y qu’à voir, par exemple, les réactions des députés maires de Sarcelles et de Gonesse en ce qui concerne le projet du réseau de transport du Grand Paris et les projets locaux (Dôme, Europacity) qu’ils soutiennent ». Et d’ajouter : « Comment ne pas noter que la fin du cumul des mandats permettrait de renouveler et de partager les responsabilités ».